"J'ai trouvé un homme selon mon cœur"

Act 13,13-26

 

 

 

"J'ai trouvé David, un homme selon mon cœur,

                          qui accomplira toutes mes volontés".

 

Tel est, selon saint Paul, le témoignage que Dieu a rendu au premier roi fidèle de Juda.

 

En fait Paul amalgame, pour ses auditeurs juifs de la synagogue, à Antioche de Pisidie, plusieurs textes qui s'éclairent l'un l'autre.

 

²  Le premier est une parole sévère du prophète Samuel à l'adresse de Saül :

"Tu as agi en insensé,

                          tu n'as pas observé le commandement que t'avait commandé Yahweh ton Dieu.

                          Et maintenant ta royauté ne tiendra pas !

                          Yahweh s'est cherché un homme selon son cœur [David],

                          et Yahweh l'a institué chef sur son peuple,

                          parce que tu [Saül] n'as pas observé ce qu'avait commandé Yahweh" (1 Sm 13,14).

Dans la perspective de l'Alliance, le roi d'Israël est le premier obéissant !

 

²  Le deuxième texte est une promesse de Dieu, au Ps 89 :

"J'ai trouvé David, mon serviteur, je l'ai oint de mon huile sainte,

  ma main le soutiendra, mon bras le fortifiera" (Ps 89,21).

On ne peut vivre selon le cœur de Dieu sans entrer dans un destin d'obéissance, mais la force pour obéir est donnée par Dieu lui- même.

 

²  Le troisième texte est d'une hardiesse extraordinaire :

le roi selon le cœur de Dieu, ce sera un étranger, un conquérant perse, Cyrus !

"Je dis à Cyrus : ‛mon berger !’,

  tandis qu'il fera aboutir toute ma volonté, en disant de Jérusalem : ‛qu'elle soit rebâtie !’,

  et du temple :‛tu seras fondé " (Is 44,28).

 

Dieu choisit qui Il veut pour faire aboutir sa volonté, son mystère d'amour et de salut.

De même Jésus choisit qui Il veut, même si ce choix peut nous paraître mystérieux :

"Je connais ceux que j'ai choisis", dit Jésus ;

or il a choisi Pierre, et Jean, et Judas,

et il a élu et appelé chacun(e) de nous.

 

²  Chacun(e) de nous peut compter sur la force du Seigneur,

sa main nous soutient, son bras nous fortifie.

Mais chacun(e) doit entrer dans l'œuvre du Messie :

rebâtir Jérusalem, donner au temple de nouvelles fondations ;

et chacun(e) engagé(e) dans ce travail de construction,

doit accueillir dans la joie les envoyés du Seigneur,

les relais humains que librement le Seigneur a choisis :

 

 

"En vérité, en vérité je vous le dis :

  Recevoir celui que j'enverrai, c'est me recevoir moi-même,

  et me recevoir, c'est aussi recevoir Celui qui m'a envoyé".

 

Page d'accueil

 

Homélies nouvelles