Le Saint Esprit les avait empêchés ...

Act 16,1-10

 

 

 

 

²  Aujourd'hui, c'est la première lecture qui va retenir notre attention, parce qu'elle est riche d'enseignement pour la conduite de notre vie quotidienne.

 

            Paul et Silas achèvent un apostolat mouvementé et fécond dans la province de Pisidie, dans la Turquie actuelle, à 200 kilomètres de Tarse, la patrie de Paul. Ils s'adjoignent Timothée, et Paul envisage de gagner Éphèse, le grand port de l'Asie Mineure, par la route romaine de la poste. Mais des contretemps surviennent : Paul en déduit que l'Esprit Saint n'encourage pas cette initiative.

           

            La petite troupe oblique alors vers le Nord, en direction de la Bythinie et de la Mer Noire ; mais de nouveau l'Esprit Saint, l'Esprit de Jésus, "s'y oppose".

 

²  Quoi faire ? Ce n'est pas l'Ouest, ce n'est pas le Nord ; ce n'est pas l'Est, puisqu'ils en viennent.

Ils essaient le Nord-ouest : cette fois, c'est la bonne direction ! Ils arrivent à Troas, non loin du Bosphore, et là, durant la nuit, Paul voit un homme qui l'appelle. C'est un Macédonien, un habitant de la Grèce continentale, donc un Européen, qui lui dit :"Traverse la mer pour venir en Macédoine, à notre secours".

 

²  Nous ne savons pas comment l'Esprit Saint s'est mis en travers des projets de Paul. Une chose est sûre cependant : ce sont des impossibilités qui ont éclairé Paul sur la volonté de Dieu. Dieu voulait l'Europe tout de suite !

 

²  Dans notre vie aussi Dieu nous confronte à des impasses, à des échecs, à des impuissances. Il n'y a pas faute de notre part, et pourtant les événements déroutent nos prévisions.

            Souvent nous regimbons, et volontiers nous dirions :"Je ne suis pas aidé ! Dieu n'y met pas du sien !" Or Dieu, simplement, nous indique le meilleur, nous laisse choisir le meilleur.

 

            Ce n'est pas l'Ouest ; ce n'est pas le Nord. "Seigneur, si j'essayais le Nord-ouest ?"

 

Page d'accueil

Homélies nouvelles